L’appel citoyen Grenoble en Commun

Les villes sont en première ligne des transitions : l’épidémie de COVID19 en cours confirme cette vérité formulée par la COP21, dès 2015. Crise sanitaire, climatique, sociale, économique, démocratique : à chaque fois, les plus vulnérables d’entre nous sont touché-es en premier. Au contact des habitant-es et de la vie au quotidien, les villes sont une bonne échelle pour porter de nouvelles protections et amplifier les transitions, dans tous les domaines.

Au-delà de l’inertie climatique et sociale du gouvernement, ici, ensemble, nous avons la volonté de faire vivre une ville et une métropole robustes, solidaires, accueillantes. Une ville qui anticipe et qui n’attend pas les drames pour se trans- former. L’épisode douloureux du confinement a rappelé que, oui, les services publics sont des outils indispensables au bien vivre, à la justice sociale et environnementale : merci à celles et ceux qui les font vivre toute l’année !

Alors que l’urgence sanitaire vient s’ajouter à la crise climatique en cours, déjà une crise sociale de grande ampleur se profile : augmentation violente du chômage, baisse des revenus pour de nombreux ménages qui ne peuvent plus sub- venir à leurs besoins essentiels (santé, logement, alimentation, éducation… ), baisse des ressources des collectivités…

« Grenoble en Commun », large rassemblement des citoyen-nes, de gauche, écologistes, féministes, animalistes, en un mot humanistes , ré-ouvre à votre disposition l’écriture du projet pour Grenoble. Ecrit à mille mains pendant des mois, vous avez la liberté de l’enrichir pendant plusieurs semaines. Répondre aux urgences et préparer l’avenir : deux défis à mener en commun!

Le 15 mars dernier, lors du 1er tour de l’élection municipale, 46,6% d’entre vous ont soutenu le projet de transitions autour d’Eric Piolle, pour l’avenir de Grenoble, pour l’égalité et les services publics, pour tourner le dos au retour de la corruption qui a sali notre ville par le passé et refuser les soutiens à la politique gouvernementale qui a affaibli nos biens communs essentiels et augmenté les inégalités.

Grenobloises, Grenoblois, nous sommes à un tournant de notre histoire: ensemble, restons fidèles à ce qui est essentiel pour nous et pour nos proches. Nous avons un monde nouveau à inventer. Aujourd’hui amplifions la mobilisation autour des belles valeurs de Grenoble: elles sont une chance pour garantir toutes nos sécurités face aux crises, pour protéger nos biens communs et cultiver notre émancipationIci, c’est Grenoble !

L'université populaire Grenoble en Commun

Universités populaires
22 juin 2020

25 juin – Vélorution avec Eric Piolle

Enfourchez vos vélos, jeudi 25 juin, on parade dans la ville, avec Eric Piolle et les candidat-es de Grenoble en Commun ! Mettez vos plus beaux habits colorés et vos…