Les élu-es Grenoble en Commun

Avec 53,13% des suffrages exprimés lors du second tour des élections municipales le 28 Juin 2020, la liste Grenoble en Commun est arrivé largement en tête à Grenoble.
Ce score permet à Grenoble en commun de compter 46 élu-es au conseil municipal.

Eric Piolle

Eric Piolle

Ingénieur

46 ans. Quartier Jean Jaurès

Je me suis engagé dans la vie publique sur le tard pour activer notre potentiel commun, et coordonner nos énergies. Ensemble, nous pouvons accélérer et amplifier les transitions, faire vivre l'humanisme. La tradition pionnière de Grenoble est une force pour relever les défis de l'époque !

Elisa Martin

Elisa Martin

Enseignante en lettre

48 ans. Quartier Malherbe

Je m'engage à Grenoble en Commun pour mettre à disposition des grenoblois-es mon expérience, mon travail et mon énergie. Investie depuis longtemps dans le domaine de l'éducation, je suis convaincue qu'elle est le meilleur levier d'émancipation et d'autonomie pour toutes et tous et je continuerai de travailler pour donner à chacun-e les meilleures chances d'y accéder. L'écologie est aussi au coeur de mes engagements et doit être prise en compte dans chacune de nos actions, pour continuer à avancer vers les transitions.

Gilles Namur

Gilles Namur

Ingénieur

46 ans. Quartier Île Verte

Je vois mon engagement dans le projet Grenoble en Commun comme une participation citoyenne enthousiaste au sein d'un projet collectif, pour faire de Grenoble, cette ville en transition, la ville de demain.

Il s'agit d'être pragmatique et radical pour aller plus loin, plus vite, pour relever les défis de justice sociale et environnementale qui nous font face, pour en faire des opportunités afin d'inventer une métropole encore plus solidaire, en harmonie avec son environnement, ses montagnes, ses rivières, sa biodiversité.

Barbara Schuman

Barbara Schuman

Commerçante

48 ans. Quartier Jean Jaurès

Je m’engage au côté d’Éric Piolle et de toute son équipe

Parce qu’il est garant des droits et du travail des femmes ;

Notre monde est en feu, c’est notre responsabilité de citoyennes et citoyens de protéger le vivant, nos droits et nous engager pour le futur de nos enfants.

Grenoble est belle et fière et doit plus que jamais rester le symbole de résistance, dynamisme, liberté et vivre ensemble !

Yann Mongaburu

Yann Mongaburu

Agent de la sécurité sociale

36 ans. Quartier Championnet

Libertés, sécurités sociales, défi climatique. Parce qu’ici nous sommes pionniers, nous pouvons oser, inventer, créer. Du quartier au grand territoire, de la ville à la montagne, des ouvrières aux collapso, l’énergie grenobloise est fabuleuse et Grenoble en fait son Commun.

Maud Tavel

Maud Tavel

Ingénieure territoriale

44 ans. Quartier Championnet

L’intérêt collectif a toujours animé mon parcours de vie, comment partager, collaborer pour transformer nos vies et notre ville vers une « cité » tournée vers tous ses habitant.e.s. C’est le moteur de mon engagement !

Hakim Sabri

Hakim Sabri

Conducteur de téléphérique

64 ans. Quartier Mutualité

Je m'engage et soutien la liste Grenoble en Commun car la prise de conscience du péril que coure notre planète me confirme qu'il faut modifier radicalement nos modes de vie et de consommation, il faut accélerer les transitions dans tous les domaines, préserver les ressources et respecter notre environnement.

Lucille Lheureux

Lucille Lheureux

Enseignante en histoire-géo

31 ans. Quartier Berriat

Conseillère municipale et métropolitaine sortante, j’ai pu éprouver combien l’échelon local est pertinent pour changer les choses. Je m’engage dans Grenoble en Commun car j’ai une envie toujours intacte de m’impliquer, pour amplifier les transitions amorcées en quelques années : fabriquer une ville plus douce et protectrice pour ses habitant.e.s, par l’art et la culture, la transmission, l’écoute et la solidarité est un enjeu primordial face au dérèglement climatique.

Nicolas Beron Perez

Nicolas Beron-Perez

Doctorant en sociologie

35 ans. Quartier Sidi Brahim
Margot Belair

Margot Belair

Responsable web marketing

27 ans. Quartier Gustave Rivet

Ma génération est celle qui devra relever le défi du changement climatique.
Nous devons accélérer la transformation de Grenoble et de la Métropole afin de construire notre refuge face à l'urgence climatique.
Ecoféministe, je m'engage pour une ville protectrice face aux enjeux climatiques et inclusive pour toutes et tous.

Alan Confesson

Alan Confesson

Docteur en Sciences Politiques

32 ans. Quartier Bouchayer-Viallet

Je m'engage à Grenoble en Commun pour poursuivre et amplifier ce qui a été construit depuis 2014, pour bâtir des politiques publiques ambitieuses associant l'urgence sociale à l'urgence climatique, notamment en accentuant les efforts en matière de transition énergétique, de développement des mobilités alternatives au tout-voiture et de préservation des biens communs, notamment via une gestion publique des services publics locaux associant pleinement citoyens et usagers, à la ville comme à la métropole.
Il faudra pour y parvenir organiser les résistances à l'austérité imposée par le gouvernement, qui contraint la dépense publique locale et met en cause notre capacité à mettre en œuvre des politiques publiques locales ambitieuses en matière sociale, écologique et démocratique.

Chloé Pantel

Éducatrice spécialisée

30 ans. Quartier Championnet

J’ai choisi de m’engager au sein de Grenoble en commun pour collectivement porter dans les politiques municipales et métropolitaines, les valeurs de vivre ensemble, d’hospitalité, d’équité, de justice sociale, valeurs qui sont au cœur de mon engagement politique depuis de nombreuses années à gauche.

Pascal Clouaire

Pascal Clouaire

Universitaire

52 ans. Quartier Abbaye

Investi dans les pratiques de participation citoyenne et d’innovation démocratique, je défends l’idée d'une société plus juste et plus écologique. Je sais que la promesse d’une croissance infinie dans un monde fini n’est plus tenable et qu’il nous faut réinventer la politique au niveau local en donnant du pouvoir d’agir aux Grenobloises et Grenoblois. Je suis convaincu qu’avec la dynamique de Grenoble en Commun nous pouvons imaginer de nouvelles façons de faire vivre Grenoble ensemble, d’être efficace pour construire une ville pour le bien être de toutes et tous en se tournant résolument vers l’avenir.

Sandra Krief

Sandra Krief

Ingénieure

47 ans. Quartier Île Verte

Je suis convaincue qu’avec Grenoble en Commun, nous pouvons donner l’impulsion vers ce changement tant attendu, pour les animaux et pour les êtres humains désireux de vivre en symbiose avec eux.

Ma mission sera de faire entendre la voix des animaux afin qu'ils soient systématiquement présents et pris en compte dans le paysage politique.

Pour un avenir COMMUN entre les humains, les animaux et la planète.

Maxence Alloto

Maxence Alloto

Notaire en stage

31 ans. Quartier Notre-Dame

Depuis un long moment, j’ai choisi de rejoindre Grenoble en Commun et Éric Piolle car je crois au rassemblement de la gauche écologiste, seul rempart face au libéralisme prôné par En Marche et au retour d’un ancien élu qui ne pense qu’à regarder l’avenir dans un rétroviseur.
Ma responsabilité comme militant de gauche mais au-delà comme grenoblois passionné de sa ville est d’amplifier cette dynamique collective pour faire gagner la justice sociale et écologique, le développement humain et permettre aux grenoblois de continuer à être fier de leur ville.

Salima Djidel

Salima Djidel

Cheffe de projet en alimentation durable

49 ans. Quartier Bajatière

Engagée depuis 2014 dans le collectif " une ville pour tous", je m'engage aujourd'hui de nouveau avec GEC.

Il y a urgence à agir, tant sur le plan social, qu'environnemental.
Une bonne qualité de l'air, œuvrer pour un accès de toutes et tous à une alimentation de qualité, reterritorialiser l'économie créatrice d'emplois, en œuvrant sur les circuits courts quels qu'ils soient.

Olivier Bertrand

Olivier Bertrand

Conseiller départemental

48 ans. Quartier de la République

L’urgence écologique nous oblige à agir, et non plus à alerter.
Je souhaite donc m’engager pour accélérer la transition dans toutes les politiques misent en place par la municipalité, de la nature en ville à la politique envers les personnes âgées en passant par la culture ou les écoles.

Christine Garnier

Christine Garnier

Ingénieure conseil en énergie

58 ans. Quartier Vigny-Musset

Militante écologiste depuis 30 ans chez EELV, engagée pour une Métropole solidaire qui vivifie les complémentarités ville-campagne, pour la transition énergétique, attachée au droit au logement et à l'inclusion de toutes et tous : personnes avec handicap, migrants,
précaires.

Nicolas Kada

Professeur de droit

46 ans. Quartier Alsace-Lorraine

Grenoblois depuis une trentaine d'années, je suis un citoyen qui veut s'engager pour construire collectivement une ville solidaire et durable où il fait bon vivre, débattre, agir et s'épanouir : une ville qui ne laisse personne de côté, une ville qui ose mais aussi une ville qui protège.

Laura Pfister

Animatrice et étudiante

20 ans. Quartier Saint-Bruno

Je m'engage auprès d'Eric Piolle en étant convaincue que c'est en étant ensemble que nous pourrons préserver nos biens communs, que nous pourrons nous battre et proposer pour l'intérêt général.

Emmanuel Carroz

Emmanuel Carroz

Professeur des écoles

44 ans. Quartier Mistral

Militant depuis plus de 20 ans sur les questions d’égalité, je suis l’adjoint au maire sortant en charge de l’égalité des droits et de la vie associative. Toujours militant, Grenoble en Commun est un espace où les combats qui me sont chers sont partagés par l’ensemble des sympathisants. Ensemble continuons à travailler pour l’égalité pour tous les Grenoblois et toutes les Grenobloises !

Anne-Sophie Olmos

Anne-Sophie Olmos

Assistante de gestion

36 ans. Quartier de l'Alma

Grenoble en Commun est l’espace politique qui permet à tous et toutes Grenoblois-es de s’engager pour des valeurs de gauche et écolo et féministes et pour la coopération et la préservation des biens communs, tout ça dans une raisonnance internationale municipaliste !

Vincent Fristot

Maître de conférence

52 ans. Quartier Berriat

Acteur du retour en régie de l'eau, pour la qualité de l'air avec des alternatives au tunnel sous la Bastille, pour des logements sociaux de qualité aux plus faibles charges, pour une stratégie territoriale des réseaux d'énergie pilotée par la collectivité, j'agis depuis plus de 20 ans au niveau associatif ou en tant qu'élu, pour mettre en oeuvre les transitions énergétique et sociale dans notre territoire.

Céline Deslattes

Céline Deslattes

Cadre dans le secteur de l'énergie

46 ans. Quartier Bajatière

J’ai choisi de rejoindre Grenoble en Commun pour participer à la mise en œuvre d’actions concrètes pour Grenoble, pour donner de mon énergie, de notre Energie à un collectif enthousiasmant.
Cette nouvelles mandature sera l’occasion de pousser encore plus fort certaines politiques publiques avec comme fil rouge celui de faire bouger notre territoire avec toutes les citoyen.n.e.s pour plus de justice sociale et environnementale, pour permettre à chacun d’être debout sur son chemin de vie.

Lionel Picollet

Lionel Picollet

Enseignant et syndicaliste

55 ans. Quartier Beauvert

Je suis un homme de relations humaines qui a passé une grande partie de sa vie à défendre les intérêts d'autrui : rejoindre Grenoble en Commun me semble être la suite logique à mon parcours !

Annabelle Bretton

Annabelle Bretton

Pâtissière-restauratrice

42 ans. Quartier Thiers

Je m’engage dans Grenoble en commun car une vraie place est laissée aux citoyens qui ont envie de participer à la vie de leur ville. Mon engagement a toujours été associatif mais aujourd’hui, grâce à Grenoble en commun, je tente l’expérience d’agir pour ma ville différemment, en agissant en tant que citoyenne, pour les grenoblois-es.

Hosny Benredjeb

Hosny Benredjeb

Consultant

58 ans. Quartier de l'Arlequin

La situation sociétale, écologique et climatique actuelle m'a poussé à rejoindre le mouvement mené par Éric Piolle. Le caractère pionnier de la politique menée par lui et son équipe a permis la formation d'une réflexion et d'une action dans ces domaines. Je m'engage également pour la préservation des biens communs pour les générations futures.

Kheira Capdepon

Kheira Capdepon

Agente territoriale

53 ans. Quartier Hoche

J'ai toujours à cœur d'écouter et donner la parole aux oubliés, c'est ce qui anime mon engagement en tant que citoyenne et au sein de l'équipe de Grenoble en Commun. Que chacun ait sa place et qu'on leur donne l'opportunité de s'en faire une.

Pierre-André Juven

Sociologue et chercheur

33 ans. Quartier Championnet

Depuis des décennies les gouvernements successifs privatisent, cassent les services publics, s'attaquent sans relâche aux droits et aux droits sociaux, ils répriment férocement les mouvements sociaux, prétendent agir dans la lutte contre le réchauffement climatique mais n'en font rien. Et depuis des années la question d'une alternative et d'une union des gauches se pose à toutes et tous pour enrayer cette machine infernale. Je trouve avec Grenoble en Commun et avec Éric Piolle une réponse et un espace de lutte, pour la justice sociale, pour la justice climatique, pour l'accueil des réfugié.e.s, pour la lutte contre toute forme de domination. Ce qui a lieu à Grenoble est exceptionnel, il faut le préserver, le défendre et l'amplifier.

Anouche Agobian

Anouche Agobian

Rédactrice territoriale

50 ans. Quartier de Bonne

« A ceux qui ne changent jamais d’opinion, il incombe particulièrement de bien juger du premier coup. » Jane Austen

Le temps passé sur les bancs de l’opposition m’a permis d’avoir un nouveau regard sur l’importance de changer nos manières de vivre ensemble. L’urgence est réelle et palpable.
Petit à petit, les actions menées par l’équipe municipale ont trouvé un véritable sens dans mon propre cheminement. L’arc humaniste souhaité par Eric Piolle et le rassemblement de toutes les gauches, unique en France, m’a convaincu qu’il est possible de travailler ensemble pour que la justice sociale et climatique ne soit plus un slogan mais une référence et un exemple à suivre ! Pour que Grenoble devienne cet exemple à suivre ! "

Isabelle Peters

Agente territoriale

40 ans. Quartier Berriat

Je m'engage dans Grenoble en Commun afin d'être utile aux grenobloises et grenoblois et pouvoir améliorer leur quotidien.

Thierry Chastagner

Thierry Chastagner

Ouvrier logistique

56 ans. Quartier de la Gare

Je suis candidat après mon premier mandat de 6 ans afin de continuer à porter nos orientations et nos projets pour l'écologie en acte à Grenoble. Ce second mandat nous permettra de conforter et de construire l'ensemble de nos politiques publiques sur le terrain, avec des projets de territoires pour un projet commun et pour continuer les actions que nous avons déjà menées, dans la poursuite de nos engagements pour Grenoble Alpes Métropole.

Je veux continuer d'agir et d'être un acteur du changement politique profond pour notre ville et bien au-delà pour nos territoires. Une fois élu, participer et continuer à tranformer nos collectivités, et contribuer à la mise en oeuvre des politiques publiques que nous aurons décidé ensemble, avec un mode de gouvernance et de gestion novateur pour mieux travailler ensemble.

Je veux continuer à poser des actes politiques de transformation très fort pour mieux répondre aux enjeux du changement climatique et ainsi continuer à impulser sur le terrain l'écologie et l'action sociale par des décisions fortes.

Je veux être au plus près des attentes et des besoins des habitant-e-s, nous devons garder une vision claire et construite pour préparer l'avenir et faire face aux défis qui nous attendent devant les enjeux du changement climatique, continuer de préparer l'adaptation de nos espaces urbains et ruraux et faire face aux problèmatiques humanitaires que cela entraîne aujourd'hui et de manière plus aigue demain. Pour moi, un enjeu majeur reste la partipation des habitant-e-s et des usagers sur tous les territoires. il reste beaucoup à faire et sans doute peu de temps pour le réaliser. Nous devons préparer de nouvelles générations militantes et écologistes et humanistes à prendre des responsabilités pour le bien commun.

Amel Zenati

Amel Zenati

Cadre et docteure en microélectronique

46 ans. Quartier Foch

Grenoble en Commun relève le défi pour notre territoire, affirme une transition enclenchée dès 2014, y participer est un devoir et un plaisir dans la continuité de mes engagements associatifs et citoyens. Nous sommes toutes et tous concerné.e.s. Mieux manger, se déplacer autrement pour sa santé et pour autrui, être solidaire, être citoyen responsable, devenir l'exemple du possible ici et ailleurs. C'est ça Grenoble, ville de la Résistance et ville de Demain. Je m'engage pleinement !

Pierre Mériaux

Pierre Mériaux

Inspecteur du travail

59 ans. Quartier des Alliés

Je m'engage pour contribuer à la transformation, engagée mais incomplète encore, de la ville que j'ai choisi. Une ville ouverte culturellement, humainement riche de sa diversité, innovante sur tous les plans, ancrée dans son territoire montagnard qui subit plus fort les effets du changement climatique. Pour une ville plus écologiste donc plus solidaire, résiliente et ouverte sur le monde, toujours en pointe de la lutte pour les droits et la démocratie.

Laure Masson

Laure Masson

Responsable de secteur d'un bailleur social

45 ans. Quartier des Grands Boulevards

Face aux urgences du réchauffement climatique, à l’accroissement des inégalités et à la destruction du vivant, j’ai fait le choix de participer à l’accélération des transitions vers un avenir désirable.

Génération Ecologie se retrouve pleinement dans l’énergie citoyenne porteuse d’espérance de Grenoble en Commun

Antoine Back

Antoine Back

Étudiant géographe

43 ans. Quartier de l'Aigle

Comme les autres territoires, Grenoble doit affronter les défis de son temps : le chaos climatique, l'explosion des inégalités sociales, l'effondrement de la biodiversité, la déplétion des ressources, l'épuisement des sols, etc. Avec Eric Piolle nous prenons ces défis très au sérieux : je veux agir pour renforcer la résilience de notre territoire face aux stress présents et aux chocs à venir, oeuvrer à la transition vers une ville qui soit socialement juste et environnementalement soutenable, qui s'affranchisse du dogme de la croissance infinie (dans un monde fini), comme du productivisme qui nous dépossède de notre labeur et du consumérisme qui aliène nos imaginaires. Défions le futur, accélérons ici et maintenant la transition écologique de notre ville, pour toutes et tous, d'ici et d'ailleurs !

Maude Wadelec

Chargée de développement territorial

29 ans. Quartier Championnet

Je m’engage dans Grenoble en Commun, car au-delà des budgets participatifs qui connaissent un succès de plus en plus important, Grenoble en Commun s’inscrit dans une démarche d’intelligence collective globale.

En effet, pour construire son programme, Grenoble en Commun s’est appuyé sur une plateforme digitalisée ouverte à tous, permettant de faire des propositions d’amélioration pour la ville et permettant à tous les Grenoblois de voter pour les propositions qu’ils trouvaient les plus pertinentes.

Cet outil particulier ainsi que les différentes fabriques : moments d’échanges physiques animés par la SCOP SEMAWE constituaient des espaces d’expressions des Grenoblois.

Grenoble En Commun, souhaite développer ces moments d’échanges, ces outils, pour impliquer les grenoblois dans le processus de décision tout au long du mandat afin de construire AVEC eux la Ville de demain !

L’intelligence collective de Grenoble en Commun transparait aussi en allant au-delà des étiquettes politiques, identifier les points forts de chaque partie de l’arc humaniste pour les mettre au service de l’intérêt général.

Je m’engage dans Grenoble en Commun, car je partage les valeurs d’innovation politique, d’inclusion et d’égalité qui y sont promues.

Grenoble en Commun, c’est trouver des solutions humanistes par le plus grand nombre et dans l’intérêt du plus grand nombre !

Antoine Fléchet

Antoine Fléchet

Chauffeur-loueur

35 ans. Quartier Alliés-Alpins

J'ai décidé de m'engager avec Grenoble en Commun pour plusieurs raisons. Je suis un citoyen "intéressé", je suis la politique de ma ville depuis que j'y vis, c'est à dire depuis 2010. Ce rassemblement de la gauche je l'attends depuis longtemps, ce n'est que de cette façon, en avançant ensemble, en dehors des guerres de partis, que l'on arrivera a répondre aux questions et changements importants auxquels nous devons faire face !

Chloé Le Bret

Chloé Le Bret

Professeure de lettres classiques

23 ans. Quartier Alliés-Alpins

Je m’engage dans Grenoble en Commun pour lutter contre le patriarcat à l’échelle locale. Il y a beaucoup à dire sur les genres et la ville telle qu’elle est conçue aujourd’hui : les femmes et les minorisé•es de genre sont soit invisibilisé•es, soit en danger dans l’espace public. J’ai envie de lutter contre ça, pour une société juste.

Claus Habfast

Claus Habfast

Physicien

61 ans. Quartier Hyper Centre

La conversion écologique et le combat contre les inégalités commencent à l'échelon local. En 2020 comme en 2014, je souhaite m'engager comme élu local pour servir l'intérêt général, pour être exemplaire et encourager à la participation. Sans affiliation à un mouvement, je crois aussi pouvoir créer du lien. Pour moi, Grenoble en Commun représente une démarche large, s’adressant à cette large majorité des citoyens qui refuse une politique libérale de droite ou du centre, dépourvue de valeurs et de solidarité.

Céline Mennetrier

Céline Mennetrier

Auteure culinaire

47 ans. Quartier Championnet

Face aux bouleversements écologiques, je m’engage aujourd’hui avec Grenoble en Commun dans une action collective pour accélérer la transition mise en place au cours des 6 dernières années. Et notamment pour poursuivre la construction d’un nouveau modèle alimentaire au niveau de la ville et de notre bassin de vie. Que nos assiettes reflètent notre territoire, qu’elles soient saines et durables, sûres et accessibles pour toutes et tous !

Jérôme Soldeville

Jérôme Soldeville

Enseignant

56 ans. Quartier Notre-Dame

Face à la crise sociale et écologique que nous traversons, la priorité des élu•e•s est de protéger les Grenoblois•e•s des effets des politiques d'austérité nationales et de relever les défis posés par le changement climatique global.

Sylvie Fougères

Sylvie Fougère

Chargée de mission

51 ans. Quartier Bajatière

J’habite Grenoble depuis juillet 2015 et j’aime y vivre. Une ville ouverte, une ville pétillante, une ville capable d’exprimer à travers son maire actuel son désaccord avec les politiques nationales, une ville qui défend des valeurs humanistes, une ville respectueuse des différences, une ville qui ne joue pas sur les peurs, une ville qui n’oppose pas ses habitants les uns contre les autres. Enfin, une ville où j’ai plaisir à vivre, une ville dans laquelle je suis fière d’évoluer.

A l’heure où être pauvre est considéré comme le fait d’une responsabilité individuelle, où être jeune, être vieux, est un problème, où être étranger est en passe de devenir un délit, où exprimer un désaccord est fortement désavoué voire réprimé, où l’idée même de Peuple est méprisée, je souhaite participer au nom de Génération.s au collectif Grenoble en Commun pour poursuivre d’inscrire Grenoble, en résistance, dans les actes avec et pour tous les habitants. L'enjeu est notre capacité collective à inventer demain en œuvrant à l’échelle locale pour une transformation sociale humaniste, écologique et émancipatrice.

Aujourd’hui, je me présente non pas en tant qu’experte d’un sujet particulier mais en tant que citoyenne membre de Génération.s, soucieuse d’apporter une pierre à l’édifice commun de la maison grenobloise.

Luis Beltran

Enseignant

37 ans. Quartier Saint-Bruno

Néo-grenoblois, directement accueilli par des citoyens m'ayant donné l'envie de m'investir ici. Apporter un regard, une expérience à une équipe répondant aux enjeux de demain : écologiques, sociaux, humains et d'ouverture au monde qui vient.

Katia Bacher

Étudiante en urbanisme

27 ans. Quartier Bajatière

En 2014 je me suis impliquée dans la campagne de « Grenoble, une ville pour tous » porté par Éric Piolle, parce que le projet était une réponse nécessaire aux enjeux climatiques et sociaux de notre époque. Aujourd’hui, je suis heureuse de renouveler l’expérience avec Grenoble en Commun, en portant haut les valeurs de solidarité, de justice sociale et environnementale. »

Djamel Wazizi

Djamel Wazizi

Agent d'exploitation

46 ans. Quartier de l'Arlequin

Rejoindre Grenoble en Commun c’est rejoindre un collectif qui veut faire de Grenoble une ville sans frontière, et créer des passerelles entre tous les citoyennes et citoyens. Villeneuve, là ou je vis, en est l’expression, un lieu de foisonnement associatif, de richesse culturelle, bref, un lieu ou le vivre ensemble a une signification forte. C’est cette force que je porte à Grenoble en commun