CommunsDémocratie ouverte

La quatrième dimension de la participation citoyenne

Grenoble se dote de nouveaux moyens pour aller plus loin dans la participation citoyenne. En posant les jalons dune administration coopérative, la place des Grenoblois-es se trouve encore renforcée dans laction de la Ville au service des habitant-es.

Une nouvelle dimension de la démocratie participative

 

La démocratie se décline sous plusieurs formes et intensités : représentative, interpellative, participative… La Ville de Grenoble est engagée depuis plusieurs années pour développer ces différentes dimensions et permettre l’engagement des habitant-es dans les projets de la commune. Ainsi, Grenoble s’est déjà dotée d’un pack pour la démocratie locale afin de renforcer le pouvoir d’interpellation des Grenoblois-es. De même, si l’on aborde la ville et son cadre de vie comme un commun, alors chacun-e est légitime pour en prendre soin, dans l’intérêt de toutes et tous.

La délibération adoptée lors du conseil municipal de mars vise à donner une nouvelle dimension à la démocratie locale à Grenoble, une dimension coopérative. Cela consiste à fournir de nouveaux outils pour permettre aux Grenoblois-es de proposer des projets qui les concernent et de solliciter la ville pour trouver un cadre commun et être accompagné-es dans leur démarche. Ainsi, ils et elles pourront désormais agir concrètement en modifiant leur cadre de vie et les services publics, tout en bénéficiant de l’accompagnement de la collectivité.

 

Des outils adaptés pour aller plus loin

 

Afin de proposer un cadre sécurisant pour toutes les parties prenantes de ces projets, plusieurs outils ont été créés. La Ville et les bénévoles signeront ensemble un pacte de coopération qui encadre l’action portée par les bénévoles, en mentionnant notamment la durée prévue et les engagements réciproques des deux parties.

Alors que les personnes engagées dans ces actions contribuent au bien commun et développent des compétences nouvelles, le bénévolat est trop souvent dénigré au profit du seul travail salarié. Avec le certificat d’action citoyenne, la municipalité s’engage pour valoriser ce travail non-rémunéré en reconnaissant officiellement le travail fourni dans ce cadre. Ce certificat pourra ainsi être utilisé par les habitant-es l’ayant obtenu dans le cadre d’éventuelles démarches, dans un cadre professionnel par exemple.

Enfin, le Guide pratique de la participation citoyenne a été réactualisé pour faire connaître à toutes et tous cette nouvelle possibilité d’engagement au côté de la Ville de Grenoble. Disponible sur le site internet mais aussi dans différents lieux comme les Maisons des habitant-es, ce guide complet présente l’ensemble des démarches de démocratie participative existantes à Grenoble, et les moyens pour y recourir. L’information est ainsi ouverte à toutes celles et tous ceux qui souhaiteraient s’engager pour améliorer leur cadre de vie et contribuer à faire de Grenoble une ville plus adaptée à ses habitant-es.

 

Une démarche bien ancrée dans le territoire

 

Cette démarche s’inscrit dans l’historique de coopération dont la Ville de Grenoble est l’héritière. Du mouvement mutualiste porté par les ouvrier-es de la ganterie, aux services publics de l’eau et de l’énergie, la solidarité et la prise en charge collective de problèmes affectant le plus grand nombre a marqué l’histoire de Grenoble.

C’est dans cette lignée que la municipalité s’est inscrite en lançant un travail avec La 27ème région pour développer la branche coopérative de la démocratie locale. Cette démarche s’inscrit dans une exigence de transformation des administrations publiques, en intégrant un volet démocratique au côté de la transition écologique et sociale qui met au défi ce bien commun qu’est le service public.

 

 

x Logo: Shield Security
Ce Site Est Protégé Par
Shield Security