Conseil MunicipalSanté

Qualité de l’air : Grenoble s’engage contre la pollution liée au chauffage au bois

Par 26 mars 2021 mars 27th, 2021 Pas De Commentaires

La première source d’émission de particules fines sur notre territoire provient de la mauvaise combustion du bois (de cheminée et des déchets verts). Grenoble fait de la qualité de l’air une de ses priorités et apporte sa contribution au changement d’appareil de chauffage au bois.

Photo : Tim Bish – Unplash

À Grenoble, pas moins de 145 décès par an seraient dû à la pollution de l’air et des milliers de Grenoblois-es souffrent d’asthme ou de troubles respiratoires. Il faut agir sur un maximum de leviers afin de permettre à tous et toutes de respirer un air sain.

Le meilleur moyen de lutter contre ces émissions est de choisir un appareil performant et récent, bien l’entretenir et porter attention au type de combustible. A Grenoble, on estime le nombre d’appareils au bois à 2100, dont la moitié serait « non performante ». Les travaux de remplacement reviennent à environ 5000 € par foyer.

En complément de la prime Air Bois de Grenoble Alpes Métropole (1600€ majoré de 400€ sous conditions de ressources) et du dispositif «Ma Prime Rénov’» de l’État, la Ville de Grenoble souhaite apporter sa contribution à la démarche.

Ainsi, la Ville va apporter dès l’automne 2021 une aide financière qui complétera les dispositifs de la Métropole et de l’Etat afin notamment de garantir la gratuité totale du changement d’appareil pour les ménages modestes et très modestes.

Objectif 100% de changement des dispositifs non performants à Grenoble en 5 ans

De plus, en lien avec l’Agence Locale de l’Énergie et du Climat (ALEC), la Ville souhaite mobiliser les agent-es, moyens et équipements municipaux de proximité pour aller au plus près des habitant-es concerné-es et les accompagner au mieux dans leur transition énergétique. En lien avec la Métropole, il s’agira de construire un plan de communication complet et adapté au public visé. Ce plan de communication aura pour objectif de faire connaître les aides, d’inciter les ménages à s’équiper de dispositifs performants, de partager les bonnes pratiques qui contribuent à améliorer la qualité de l’air afin de supprimer l’intégralité des dispositifs non performants et donc dangereux pour la santé d’ici 5 ans.

 

 

Click to access the login or register cheese
x Logo: ShieldPRO
Ce Site Est Protégé Par
ShieldPRO